Une espérance à vivre

L’impensable, il y a quelques semaines encore, s’est produit : l’irruption de la guerre sur le sol européen. Nous portons tous en tête ces images terribles de destructions et de morts ainsi que ces personnes quittant précipitamment leur pays en abandonnons tout derrière eux. Hier, les combats et les réfugiés existaient déjà mais ils nous semblaient lointains, d’un autre monde. Aujourd’hui, les combats sont à nos portes, les réfugiés portent nos visages et nous prenons ces évènements de plein fouet.

Il y a bien sûr l’urgence d’aide et d’accueil. La Fédération Protestante vient ainsi de lancer un appel aux dons que nous vous relayons ici. Il est question aussi de décisions politiques difficiles et combien risquées : il nous faut prier pour nos autorités.
Et il y a le long terme ! Porteurs d’une espérance que nous avons reçue, il nous faut tout particulièrement nous y attacher en ces temps troublés. Car l’Evangile nous avertit en ces termes : « Vous allez entendre le bruit de guerres proches…; ne vous laissez pas effrayer : il faut que cela arrive » et conclut son propos ainsi : « Cette Bonne Nouvelle du Royaume sera annoncée dans le monde entier pour que le témoignage en soit présenté à tous les peuples. Alors viendra le but. » (Math. 24:6 et 14)

Le cours de ce monde reste marqué par l’égoïsme, les intérêts contradictoires des peuples et la violence inimaginable. Mais Dieu nous a révélé le Prince de la Paix : il est venu et s’est donné, pour nous ouvrir un avenir et une espérance. La paix profonde et durable ne peut venir que par un changement radical de perspective qui est aussi un changement de coeur, celui pour lequel Jésus a accepté d’être livré.

En ce temps de Pâques, il n’est donc pas anodin de nous rappeler le message central de l’Evangile, de le vivre et de rayonner de la réalité qui vient d’en-haut. C’est l’appel qui nous a été adressé et que personne d’autre ne pourra réaliser. Dieu veut que le plus grand nombre accueille cette paix du Christ jusqu’à ce que la promesse s’accomplisse : la manifestation en gloire du Prince de la Paix. Soyons donc une Eglise de témoins, véritablement renouvelée et animée par la grâce du Christ.

Eric Perrier, Pasteur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s