Journée Mondiale de Prière des femmes

Se réinventer et s’adapter

Vendredi 5 mars se tiendra la Journée mondiale de prière (JMP) avec les femmes du Vanuatu, dans le contexte si particulier de la pandémie qui frappe tout le monde et souvent les femmes en première ligne.

Le thème, Bâtir sur le roc (Matthieu 7.24-27), de cette journée célébrée ce 5 mars, est fort approprié dans notre actualité. Avec le confinement, nous avons été fortement ébranlés dans notre vie, ses fondements ont été bousculés. Nombreux sont ceux qui doutent, notre confiance en l’avenir vacille. Mais Dieu n’abandonne pas les siens. Il est notre appui, notre roc.

Malgré les séismes de nos vies

Les femmes du Vanuatu témoignent d’une foi profonde malgré les fréquents séismes et les cyclones dévastateurs qui traversent leurs îles. D’une grande pauvreté, elles ont confiance en Dieu et dans son projet pour chacune et chacun.
Cette pandémie, arrivée en 2020, n’a pas perturbé la rédaction des documents de la célébration du 5 mars 2021, puisque le travail de rédaction doit être terminé deux ans avant la date de la célébration pour permettre la diffusion aux quelque 125 pays qui célèbrent la JMP… Par contre, si la pandémie se poursuit avec son lot de restrictions sanitaires, elle pourrait avoir des incidences sur la préparation des célébrations ultérieures surtout si ce sont des pays mal équipés en moyens de communication modernes.

Une pandémie qui isole du monde

Le Vanuatu est un des rares pays épargnés pour le moment. Connaissant son système de santé, précaire et insuffisant en matériel et en personnel qualifié, le gouvernement a fermé ses frontières très tôt. Mais il en subit les conséquences économiques. Ce pays tire une grande partie de ses ressources du tourisme : l’apport de devises étrangères s’est arrêté ainsi que le travail. Les échanges économiques avec l’Australie et la Nouvelle-Zélande ont été interrompus. Ce pays arrive à s’en sortir grâce à son économie coutumière, basée sur le troc.
Pour le 5 mars 2021, nous espérons pouvoir célébrer comme d’habitude, toutefois le comité JMP-France prévoit un enregistrement de la célébration à diffuser en cas d’impossibilité de se réunir. Les femmes du Vanuatu enregistreront aussi la célébration en anglais.

Hélène Bertrand, présidente de JMP-France

(Article tiré du Protestant de l’Ouest, le site régional d’Information de l’Eglise Protestante Unie)

 Face au contexte sanitaire actuel et aux incertitudes à pouvoir célébrer, une vidéo de la célébration est en ligne sur YouTube depuis le 1er mars à 18h.

 La célébration vécue au temple d’Illkirch (Bas-Rhin) sera mise en ligne à partir du 5 mars.

 Site de la JMP.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s